L'art d'être Moi

23 janvier 2020

La fois où mon bébé a chié dans l’bain

Bien que cette situation arrive à tout parent, chez nous il y a toujours eu cette tendance à l’exagération, ma lignée génétique n’y peut rien, c’est ancré en nous. Donc, je mets mon fils de 1 an et demi dans le bain, le party est pogné, je me retourne et je vais me chercher une débarbouillette, je sors de la salle de bain quoi…. 16.4 secondes? Grand maximum, et quand je reviens… hon… mon fils a, je ne dirai pas ‘’ fait caca’’, je ne crois pas que ce soit le bon terme dans ces circonstances. Je dirai plutôt qu’il a explosé, voilà ce qu’il a fait. Alors tout bonnement je me mets à crier, tout simplement parce que tsé, j’ai aucune idée de comment gérer toute cette flotte brune sur laquelle se promène des dizaines de bleuets à moitié digérés. Ma fille accourt et se met à hurler avec moi en voyant son frère dans cette situation. Et mon fils, c’t’un gars d’équipe facque, il se met à hurler avec nous tout en attrapant son p’tit bateau avec sa main potelée. Et forcée d’admettre, que j’ai rarement vu un navire voguer avec autant d’ardeur et d’éclaboussures que celui-ci.

Mais si seulement l’histoire s’arrêtait là….

Ma fille plus tard dans la soirée me dit qu’elle a soif. Bin correct ma fille, va prendre ta tasse dans la salle de bain et bois un verre d’eau. Ce que ma fille fait. Et quand elle revient, elle rit, je lui demande pourquoi. Et elle me dit : j’ai pris le petit cheval dans la salle de bain et j’ai bu dedans comme avec une tasse. Mais tsé…. Y’avait pas que le bateau dans le bain tout à l’heure, il y avait aussi un petit cheval… que j’avais déposé dans le lavabo dans le but de le laver plus tard ce soir (je l’avais rincé là… mais vite vite mettons). J’essaie de reprendre mon souffle, parce que… bin je trouve ça drôle tu veux je te dise. Je finis par le dire à ma fille et là, silence complet de sa part, et avec une lenteur inouïe, je vois toute l’horreur de la situation monter dans son regard.

C’est avec une voix extrêmement calme qu’elle se lève délicatement du divan et qu’elle me dit : Je crois que je vais aller brosser mes dents maman.

Bon réflexe ma puce… bon réflexe.

Posté par schateauvert à 16:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


31 août 2015

Conversation prénatale avec l'homme

L'Homme : Hey.... qu'est-ce qu'on fait si notre enfant est moche?

Moi : Bin, on fait comme si on le savais pas, pis surtout on se le dit jamais

L'Homme : ..........ouais.... OUAIS! ça me va!

Posté par schateauvert à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juillet 2015

17. hormones émotives

Il est important de préciser pour cette anecdote, que je suis enceinte depuis 4 mois ( surprise! )... et que par moment, la gestion d'hormones n'est pas toujours évidente...

Aujourd'hui, départ à la course, pas le temps de déjeuner, me dit : bon exceptionnellement d'la marde, j'me prendrai un mcmuffin pour la route.

J'embarque dans mon auto, roule vers le Mcdo, un oiseau fonce vers mon auto, je le heurte, il EXPLOSE vers le sol...

Résultat, tel un stéréotype de film américain. Je hurle ma douleur en braillant bruillamment telle une âme inconsolable dans le parking du mcdo, un mcmuffin dans une main et un café dans l'autre. Essayant de manger entre deux soubresauts tonitruant de larmes.

Après quelques bouchées peu concluante, je roule vers mon travail, toujours pleurant, morvant, machouillant ma dernière bouchée de mcmuffin, le cœur en miettes...

J'arrive au boulot, sort du monstre mécanique qu'est mon auto et terrifiée je regarde avec horreur le cadavre.... de la motte de terre éclatée sur mon parechoc....

Posté par schateauvert à 03:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 mai 2015

16. sexto...

je feel : "élan d'affection coquine" pour l'homme, mais celui-ci n'étant pas là, j'ai une idée de génie, je me dis : pourquoi dont ne pas lui envoyer un petit texto pour lui déclarer toute cette émotivité charnelle que j'éprouve à son endroit

donc je me lance et j'écris...
j'efface....
je recommence....
je suis pas sûre...
je voudrais tant lui écrire quelque chose de romantique et mignon!
finalement d'la marde je lui écrit un texto contenant vaguement de l'amour et une comparaison brillamment écrite, intelligente, subtile, faisant référence à une étonnante ressemblance entre une partie de son anatomie et à un aliment. tout en précisant mon intérêt pour ce dit aliment.

je me relis....
tout est beau...
et j'envoie le sexto...
A mon père....
Wooooooouuuuaaaaaahhhhhhhhhh

Posté par schateauvert à 22:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 janvier 2015

mini malaise

Faire un lift à mon chum, rentrer dans un poteau avec son auto devant tous ses chums de gars...
Check.....

Posté par schateauvert à 02:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 décembre 2014

15. un souper par sophie

 

Un p'tit souper par Sophie Châteauvert :

étape 1: ouvrir le four, prendre un plat et mettre ton saumon à l'intérieur... étape 2: partir les pâtes alfredo sur le rond étape 3 : se dire que d'aller prendre une douche pendant que ça cuit c'est vraiment une bonne idée étape 4:  se rendre compte une fois sous l'eau qu'il y a de la boucane dans mon appartement, que le feu est prit dans le four, que l'alarme d'incendie est décollée (mais que vue que tu es dans un nouvel appartement bin tu sais pas il est où et qu'une fois trouvé bin il est directement devant une fenêtre, je vous rappelle ici que je suis sortie en panique de la douche) Étape 5 : faire un tata à la vieille madame offusquée par la fenêtre Étape 6 : constater que tes pâtes ont collées dans le fond du chaudron Étape 7 : manger des toasts au beurre de peanut

Posté par schateauvert à 01:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14. anecdote d'auto

9 septembre 2013

c'est le matin, j'embarque dans mon auto pour aller travailler je descends ma rue...je me rends compte que la rue au complet est cachée par une grosse boucane noir.

oh my god ya un feu dans ma rue! ca v peut etre se rendre chez nous! pis là mon chat est à la maison y va brûler! (pendant ce temps je continu mon chemin) oh mon dieu mais c'est pas juste ma rue! c'est le quartier au complet! ca doit être un feu immense!!!

...

......attends une minute...... MAIS C'EST MON AUTO QUI BOUCANE DE MÊME!!!!!

Posté par schateauvert à 01:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 décembre 2014

13. %?&*#!!!!%?&& de vieux char

Pour ceux qui ne le savent pas encore, j'ai un karma de merde en ce qui concerne mes autos,
 que je dois, en moyenne, changer deux fois l'an. Bien qu'il pleuve et qu'il neige dans mon auto malgré les fênetres fermées. Bien qu'elle fasse le même bruit qu'un F18 quand je roule à 25km/h et que j'ai l'impression d'aller en vitesse
hyper espace au ralenti, elle fait la job.
Donc, je fais mettre des pneus d'hiver, wouhouhouuuuu, ma van est à peu près en ordre...
Je pars faire des commissions le soir, et à chaque fois que j'ouvre la porte de mon
auto, c'est comme de plus en plus difficile de la refermer. Me pose pas trop de question,
je suis tannée, j'ai hâte d'arriver à maison, me dit... haaaaaaaa un ptit mcdo entre amies
pourquoi pas, ça va être fou raide, j'arrive là-bas.... essaie d'ouvrir ma porte....
pas capable, je barre, débarre, tire, pousse, tiens la poignée en poussant avec mon pied
(en manteau d'hiver c'est pas évident). Fini par donner un coup d'épaule, manque me péter le front à terre. Me relève en regardant autour, évidemment je suis au Mcdo, c'est sur qu'il y a un paquet d'ados qui a assisté à la scène.
Me retourne, ferme la porte.... asti à clanche pu. Donc je recommence, tire, pousse avec
les mains, les pieds, l'épaule,
un coup de fesse, lève la poignée en fermant, développe un vocabulaire disgratieux, donne un coup
de pied dans le pneu, tsé par principe.
Donc, finalement, maintenant je dois entrer et sortir par le côté passagé, j'ai passée ma
ceinture de sécurité dans ma porte et je l'ai attachée. Je dois m'assoeir sur la ceinture,
ce qui fais que lorsque je conduit, je rebondit tout le long du voyage, à chaque rebondissement
ma porte de char claque. J'ai un bleu perpétuel sur la fesse dût à ma clanche de ceinture.
Et ce matin, OOHH joie de vivre, j'avais un banc de neige dans mon char... wouh

mon nouveau système de fermeture de porte :

Nouvelle image

Posté par schateauvert à 20:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 novembre 2014

12 : mon entrevue tout nue

il y a quelques années, j'ai eu la brillante idée de me dire en voyant une annonce dans le journal, que ce serait une excellente idée pour mon estime personnelle d'allez postuler et travailler dans un genre de camp de nudiste. J'appel au numéro de l'annonce et me présente sur le lieu qui se trouve dans le fin fond d'un rang quelque part au Saguenay. Déjà en rentrant j'ai un filling que quelque chose cloche, mais bon me dis-je, c't'une gang de joyeux tout nus..... pis je suis beaucoup trop orguellieuse pour m'avouer que je veux me pousser à la course lorsque le propriétaire me demande de me déshabiller pour l'entrevue.

Donc... me met tout nue en simulant une désinvoluture et en fumant cigarette sur cigarette. Le monsieur de 50 ans commence à m'expliquer les tâches à faire... répondre au téléphone... assister à des soupers pour divertir les clients..... faire des défilés de lingerie devant des hommes..... (QQQQQQUIOOUUUAAAAAA me dis-je en allumant ma 8e cigarette en 15 minutes)

Le monsieur me fait faire le tour de la propriété, on descends au sous-sol ET LÀ je vois une table de massages avec un plat rempli de condoms. Il commence à m'expliquer que si je me sens à l'aise je peux faire des gateries aux clients et demander le montant d'argent que je veux....

Dans sa lancé passionnée, le propriétaire m'explique la beauté du corps humain en précisant son intérêt pour l'esthétique des anus, sur ses paroles il se tourne dos à moi et se penche en s'écartant les fesses pour m'exposer le sien..... Je dois avouer que c'était la première fois que je voyais l'anus d'un homme, celui-ci d'ailleurs beaucoup trop éclairé par les néons au plafond...

j'évite subtilement sa poigné de main en ''éternuant'', me rappelant a quel endroit celle-ci était il y avait à peine quelques minutes, remet mes vêtements et me retient pour ne pas courir jusqu'à l'auto qui m'attends dehors... parce qu'en plus c'était les meilleurs amis à mon chum de l'époque qui était venu me reconduire à mon entrevue.

me rallume une 42e cigarettes en essayant d'effacer l'horrible vision d'anus cinquantenaire qui me colle à la rétine

En tout cas... j'ai dut faire bonne impression parce qu'ils m'ont appelé pendant 3 mois pour assister à des ''soupers''

Posté par schateauvert à 05:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 octobre 2014

11. picnic relax en amoureux, HA bin oui c'est ça

 

première journée de congée où on peu enfin profiter d'un peu de soleil, donc LETS GO ON VA PICNIQUER À PETIT SAGUENAY WOUUUUHHHHH

on arrive là-bas après s'être perdu 42 fois et demi, vue magnifique, l'eau est à marrée basse, on se choisi une petite dune coquette, débale le lunch et s'assoit dos à la rive afin de profiter de la belle vue de l'eau et des montagnes.

rire, joie de vivre, un beau gros stéréotype de film quétaine, quand un moment donné..... :

- hey.... l'eau a monte ou a descend.....

- sais pas....

***regard vers la rive, suivit d'un ptit silence***

- c'est moi où on est rendu sur une île fucking loin du bord......? dit-il en croquant non-chalemment sa sandwish aux oeufs

Résultat : sophie marche dans le saguenay en bobette au mois d'octobre, parce que on le sait des cr***ss de pantalons skiny ça monte pas plus haut que les chevilles, pendant que le champion en arrière se contente de rire en fesant une vidéo peu gratifiante de ma personne

10702230_10152366543237231_3700577353757561349_n (2)

 

 

Posté par schateauvert à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]